103ème jour : merci patron

J’ai laissé passer la nuit afin de bien m’imprégner des informations glanées ici et là la veille. J’ai dormi dans mon jus.

Ma relation avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat va de surprises en surprises, en l’occurrence des bonnes. En lui téléphonant hier, je n’ai pas eu le plaisir de pouvoir parler à la responsable du pôle formation, celle dont on m’avait donné le contact. Comme j’étais dans une forme éclatante, j’ai tout de même décidé de faire la conversation avec la personne qui venait de prendre mon appel, peut-être une hôtesse d’accueil. Je ne sais absolument pas à qui j’ai affaire mais je m’aventure tout de même à expliquer mon cas. Je comprends très vite que je signe sans doute là ma meilleure idée de la semaine. Minimum. Voilà que je me retrouve à échanger avec une personne particulièrement bien renseignée sur tous les sujets que je souhaitais aborder, le CAP Pâtissier, la prise en charge financière ou encore la recherche d’une entreprise pour mon apprentissage. J’ai même failli lui demander mon horoscope pendant qu’on y était mais je me suis ravisé. Je sais maintenant, avec une certitude à laquelle je succombe volontiers, que je ne coûterai rien à l’entreprise qui m’accueillera en alternance durant les neuf mois du CAP Pâtissier. Rien. Nada. Si ce n’est du temps. Alors oui je vous vois venir, le temps c’est de l’argent mais ne tergiversons pas, n’allez pas me mettre de mauvaise humeur. Pensez solidaire, ne négligez pas le chômeur qui est en vous.

Fort de cette nouvelle, je comprends immédiatement que cette prise en charge financière de mon apprentissage par quelqu’un d’autre que mon futur patron est sans aucun doute un atout majeur dans mes démarches. Ceci permet à mon sens d’équilibrer la balance face à mon âge en forme de date de péremption dépassée pour prétendre passer un CAP. En état de surexcitation caractérisée, je ne lâche pas mon téléphone et me lance dans la prospection pour trouver un pâtissier prêt à m’ouvrir ses portes et son savoir. J’ai déjà récolté quelques contacts des plus prometteurs, rendez-vous en début de semaine prochaine pour approfondir le sujet.

Pendant ce temps, Pôle est en week-end. Le veinard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.