Archives mensuelles : février 2015

Y’a quelqu’un ?!

Pôle, je suis de retour.

Oui, cela fait des semaines, peut-être bien des mois. Je n’ai pas compté avec précision car je sais que tu n’es pas très à cheval sur les délais, toi et les mystères de ton espace temps. Cela fait longtemps disais-je que je ne t’ai plus fait le moindre signe ici, sur cet espace que pourtant un jour j’avais décidé de te dédier. Mon attachement à toi est intact par la force de l’actualisation mensuelle et du numéro de matricule mais figure-toi que mon blog a tout simplement été hacké. Un beau jour j’ai été informé qu’une sorte d’intrusion venait de se produire et que des « fichiers malicieux » trouvaient désormais leur bonheur dans les lignes de code de mon blog. Sérieuse affaire visiblement puisqu’apparemment je mettais en péril tous les administrés de mon fournisseur d’accès. Rien que ça. La seule solution était donc de m’imposer une fermeture temporaire à durée indéterminée, le temps d’un nettoyage en règle. Bien sûr Pôle, tu n’as aucun lien avec cela n’est-ce pas ? J’ai tout de suite mis tes conseillers hors de cause. Je les ai vu se servir d’un ordinateur, il est techniquement impossible qu’ils soient parvenus à orchestrer une attaque de cette ampleur. Mais alors qui ? Va savoir. Mais l’essentiel est que je sois de retour non ?

Il s’en est passé des choses depuis tout ce temps. Je suis toujours à l’école, tu te souviens peut-être que je travaille pour obtenir mon CAP Pâtissier, moi, Yohan Grangier, 31 ans et 20 mois, futur reconverti professionnel. Allez, dis-moi que tu te souviens. J’ai la sensation que tout se passe plutôt bien, les progrès se font ressentir, de nouvelles difficultés dans l’apprentissage apparaissent stimulant ainsi ma réactivité. Chaque jour j’apprends de nouvelles recettes, de nouvelles techniques, je répète les gestes, j’avance. Je continue d’alterner entre le centre de formation et une entreprise, toujours la même, au sein d’une équipe dans laquelle je me sens très à mon aise. Et puis j’ai toujours mon projet #Gourmandièse bien évidemment, tu sais, ma petite entreprise en devenir, ce projet qui quand il verra le jour, te permettrait de ne pas avoir de mes nouvelles de si tôt. Mais tu sais, Pôle, je suis tellement passionné par l’enseignement que je reçois chaque jour, j’y vois tellement d’opportunités, que j’envisage même de faire une année d’école supplémentaire l’an prochain. Mais cela, c’est une autre histoire. J’ai d’abord un examen à avoir au mois de juin prochain.

Pardonne-moi encore pour cette absence Pôle, si jamais tu t’en es aperçu.