Archives mensuelles : avril 2015

Dans « convocation », il y a…

Salut Pôle,

Comment vas-tu depuis la dernière fois où l’on ne s’est pas vu ? Je continue mon bout de chemin, en n’oubliant pas bien sûr chaque mois de te préciser que je suis toujours à la recherche d’un emploi ce qui finalement n’est pas tout à fait vrai mais me permets de toucher ce qui me revient de droit. C’est le cas de le dire. La ligne d’arrivée est proche, arrivée n’est d’ailleurs pas le terme exacte puisqu’il s’agit là d’une étape, pas une simple étape mais simplement une étape. Oui Pôle, ça y est, j’ai reçu ma convocation officielle à l’examen. Dans quelques semaines, je passerai les épreuves du CAP Pâtissier, une partie pratique et une partie théorique. J’y pense en te le disant, peut-être as-tu reçu toi aussi une copie de cette convocation me concernant, peut-être même as-tu déjà commencé à m’envoyer tes bonnes ondes pour l’occasion. Si tant est, évidemment, que tu te souviennes de nos 300 jours de bonheur, de ce qui m’a poussé à revenir vers toi, de nos rendez-vous prévus ou improvisés, de ces instants magiques où dans ton bureau nous jouions à cache-cache, toi derrière ton ordinateur pendant que moi je comptais. Les minutes, les heures, les jours… les mois. Toute cette complicité pour en arriver là, très bientôt, la première étape diplômante de ma reconversion professionnelle. Tu auras remarqué que je garde tout le suspense sur la date, ou plutôt les dates précises. Mon côté taquin sans doute. Je te garde la surprise.

Et après me diras-tu ? Enfin, me dirais-tu, si tu avais le temps de t’occuper de toutes et de tous. Je vais te répondre, cela t’évitera de trouver du temps pour me poser la question. Je crois que j’ai vraiment mordu dans ce retour vers l’apprentissage d’un métier, l’école, le challenge personnel. C’est donc tout naturellement que mon premier souhait est de faire une année supplémentaire en mention complémentaire pâtisserie. Toujours par le biais du même Centre de Formation d’Apprentis mais cette fois-ci dans une autre entreprise pour la partie professionnelle. J’arrive en fin de parcours avec celle qui m’a accueilli à bras ouverts cette année en tant que stagiaire, j’y ai vu tout ce que je voulais voir au sein d’une joyeuse équipe de professionnels. Je les remercie pour tout cela et j’espère aller fêter l’obtention de mon diplôme autour d’un verre avec eux.

Puis il y a #Gourmandièse également. Pour cela, Pôle, je n’ose même pas te demander si tu te souviens. Il s’agit de ma petite entreprise, celle qui m’a fait opter pour la reconversion professionnelle, ma biscuiterie ambulante. Oui, #Gourmandièse est toujours d’actualité, plus que jamais même! Priorité à l’obtention du diplôme évidemment mais cette aventure se dessine chaque jour un peu plus, un peu mieux, dans mon esprit d’entrepreneur en herbe. Grâce à quelques fidèles, amis de plus ou moins longues dates, curieux et autres inconnus, j’ai pu tester quelques réalisations, honorer des commandes et me retrouver dans le grand bain. Alors oui, plus que jamais, #Gourmandièse est à l’ordre du jour. Concept, camion, plan de financement, commandes, fournisseurs, gestion… Tu serais fier de moi Pôle! Et si ce n’est pas le cas, je le suis pour nous deux!

Bisous.