22ème jour : avis de passage

Cher Pôle,

Par ce billet je t’informe qu’en mon âme et conscience j’ai décidé aujourd’hui de mettre notre histoire entre parenthèses. Non, je ne t’ai pas consulté pour prendre cette décision et cela malgré mon statut de demandeur d’emploi clandestin. À ce sujet, j’espère que ton hôtesse t’a bien remis ma petite attention d’hier.

J’espère pourvoir compter sur toute ta compréhension quant à mon audacieux agissement, je n’ai aucun doute sur ton sens de Noël et je te sais beau joueur. Tu auras d’ailleurs sans aucun doute l’occasion de me rendre la pareille, je ne m’inquiète pas pour ça.

Je te souhaite sincèrement de passer de belles fêtes, je retourne au pied de mon sapin artificiel.

Je te prie d’agréer mes sincères salutations sans rancune.

Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.