2ème jour : une rupture conventionnelle

En théorie, c’était aujourd’hui mon dernier jour officiel de contrat. Mais on m’a toujours dit qu’il était primordial de ne pas remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour-même.

Je travaillais dans la « communication », une appellation qui veut à la fois tout dire et rien dire. Et surtout rien dire d’ailleurs. J’administrais les sites internet de différentes entreprises, environ huit heures par jour et cinq jours par semaine. N’en doutez pas, ça me plaisait bien. Et puis comme vous le savez depuis hier, j’ai rendu les clés. Cela n’est pas tout à fait juste d’ailleurs car en rentrant chez moi je me suis aperçu que je les avais dans la poche.  Habituellement, j’oublie de les prendre ou bien je les perds, cette fois-ci j’innove en oubliant de les rendre.

Pour partir, j’ai eu droit à une rupture conventionnelle de contrat. Derrière ce nom rempli de douce poésie se présente un concept tout à fait ingénieux permettant à ton patron de te faire dire que tu veux partir alors que toi-même tu ne l’avais pas encore envisagé. Du pur génie! Et comme ton patron est bienveillant, il a même pensé à te transmettre un modèle de courrier qui te permettra de lui demander de bien vouloir te laisser partir puisque c’est ce qu’il veut. Ou ce que TU veux ? Bref, je m’y perds moi-même. Alors oui, dans mon cas j’avais fait part d’un projet à moyen terme, d’ici un an (la fameuse reconversion professionnelle). J’avais évoqué le sujet suffisamment à l’avance de manière à préparer ma sortie et à peaufiner mon portrait de mec cool. Mais en terme de « coolitude », le boss a mis la barre au-dessus. Puisque j’envisage de partir, autant que je parte tout de suite. En plus, ça l’arrange…

Rupture conventionnelle de contraste.

15 réflexions au sujet de « 2ème jour : une rupture conventionnelle »

  1. Magnificent goods from you, man. I’ve understand your stuff previous to and you’re just extremely fantastic. I actually like what you have acquired here, really like what you’re stating and the way in which you say it. You make it entertaining and you still care for to keep it smart. I cant wait to read much more from you. This is really a tremendous web site.|

  2. I’ve been browsing online more than 3 hours nowadays, but I never discovered any attention-grabbing article like yours. It is beautiful value sufficient for me. Personally, if all website owners and bloggers made good content as you did, the net will be a lot more useful than ever before.|

  3. Howdy just wanted to give you a quick heads up. The text in your post seem to be running off the screen in Firefox. I’m not sure if this is a format issue or something to do with browser compatibility but I thought I’d post to let you know. The design look great though! Hope you get the problem resolved soon. Cheers|

  4. I’m not sure why but this website is loading extremely slow for me. Is anyone else having this problem or is it a problem on my end? I’ll check back later on and see if the problem still exists.|

  5. What’s up to every body, it’s my first pay a visit of this weblog; this web site contains remarkable and truly excellent information for readers.|

  6. Hello,oui une formation adulte sur un an aussi au CFA.La j’ai mon dossier d’inscription mais il faut ensuite que j’attende voir s’il y a assez d’inscrits pour qu’ils ouvrent la formation! Donc c’est pas encore gagné! Mais je verrais tout ça en temps voulu! Pour le moment j’attends impatiemment la fin de mon contrat lol!

  7. Salut Myriam,
    Quelle bonne idée a eu ton ami en te parlant de ce blog 😉
    Comment vas-tu accéder à ta formation ? S’agit-il du CAP Pâtissier ?
    Merci pour ton message et à bientôt.
    YG

  8. Bonjour! Un ami m’a conseillé ton blog…. Je m’y retrouve bien, je suis remerciée moi aussi au bout de 3 ans et je me lance au mois d’aout, si tout se passe bien dans une formation……….PATISSERIE! Yeahhhhh!
    je vais donc lire attentivement ton blog, et que dire à part bonne idée et bon courage!!

    Myriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.