73ème jour : toi-même

Je ne suis pas mécontent de vous dire que vos tentatives de réprimandes d’hier n’auront mené à rien, cet oeil que vous avez voulu me porter devra sécher ses larmes. Vous qui me soupçonniez de laisser-aller durant les quelques heures d’une journée que je n’avais pas vu filer, vous serez ravis d’apprendre que ma journée fut plutôt positive.

Une « journée plutôt positive » peut tenir dans le simple fait de répondre au téléphone. C’est ce que j’ai fait ce matin et j’ai eu le plaisir d’entendre de l’autre côté des ondes (feu « au bout du fil ») la directrice des ressources humaines que j’avais rencontré pour ma demande de stage en pâtisserie en grande distribution. Elle me proposait un rendez-vous avec le chef pâtissier ainsi que le directeur de magasin, samedi, à 11h. Comme le hasard fait bien les choses, il se trouve que ce jour-là à cette heure-ci je suis disponible, comme peut l’être un chômeur quoi. Ce sera donc le moment de discuter de mon projet de reconversion professionnelle, de mes attentes concernant le stage et des dates adéquates. Un pied dans le concret et l’autre dans mon arrière-train si ça peut vous faire plaisir. Après la validation de ce rendez-vous, je me suis fait un récapitulatif de ce qui m’attendais dans les quatre prochains jours et j’ai compté deux rendez-vous avec des pâtissiers ainsi qu’une découverte du bilan de compétences. Pas mal. Pas encore de quoi occuper dix heures par jour, six ou sept jours par semaine mais pas mal.

Mettez-vous le doigt dans votre oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.