79ème jour : conseillères, conseillers

Le conseiller de Pôle que j’ai rencontré hier a tenu parole. A la fin de notre entretien, il m’avait précisé qu’une synthèse serait disponible dans mon « espace personnel » sur internet. Ce matin, après une notification reçue par mail, j’ai pu constater qu’il avait dit vrai. Seulement voilà, je ne sais toujours pas pour quelle(s) raison(s), mais le conseiller a usé de la même fantaisie que son homologue féminin qui m’avait reçu lors de mon inscription. Selon eux, je suis à la recherche d’un emploi de pâtissier en CDI 35h. Nulle part dans ce document de synthèse il n’est précisé que je suis avant tout à la recherche d’une porte d’entrée pour accéder au CAP Pâtissier et au financement qui va avec. Rien. Pas un mot, rien en filigrane pas plus qu’à l’encre sympathique. J’ai vérifié. Bon, à la décharge de Pôle et de ses petits copains, il figure bien que j’ai déposé un devis pour un bilan de compétences et que j’ai demandé une convention de stage. Sur ce point précis, j’aimerais d’ailleurs savoir si le conseiller a bien transmis demandes et documents aux bons destinataires et si, pour cela aussi, il a tenu parole.

Pendant que j’étais connecté à mon espace personnel, je me suis aperçu que figurait le nom de ma conseillère, la même identité que m’avait communiqué le conseiller hier. Avant elle, il y avait le nom d’un homme qu’au final je n’aurais jamais rencontré, elle dont j’ai désormais le patronyme mais que je n’ai jamais vu, ou pire, que j’ai vu sans savoir que c’était elle. C’est d’ailleurs l’une des choses qui entretient le mystère chez Pôle. Les conseillers semblent n’avoir ni nom ni prénom, pas même un numéro d’identifiant ce qui commence à faire beaucoup de différences avec les adhérents que nous sommes.

J’avoue volontiers que ça m’arrange cet anonymat plus ou moins planifié. Considérant le nombre de conseillers que je rencontre, cela ferait bien trop de noms à retenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.