Pitch

2011-07-21 21.07.40_small1

Vous avez suivi mes aventures avec Pôle, vous allez adorez celles avec RSI. Et moi aussi. Cliquez ici pour commencer!

Le mardi 3 décembre 2013, j’ai quitté mon travail. Quelques semaines auparavant, mon patron m’avait courtoisement indiqué la direction de la porte après que je lui ai fait part de ma volonté de m’engager dans un projet de reconversion professionnelle d’ici un an. De son plein gré, je partais donc avec ma rupture conventionnelle de contrat sous le bras pour retrouver Pôle, une vieille connaissance. Après dix années de bons et loyaux services dans les métiers de la communication, je voulais devenir pâtissier. Il fallait que j’explique cela à Pôle et qu’il m’explique à son tour comment lui le professionnel de ce genre de questions allait m’accompagner dans cette aventure. J’ai rapidement eu une vision très précise de cette collaboration entre Pôle et moi, à peine nos retrouvailles consommées, de nouvelles scènes de ménage embrumaient l’horizon. Je souhaitais savoir comment m’inscrire à la formation de CAP Pâtissier pendant que Pôle préférait m’envoyer puis me renvoyer des documents dans lesquels je devais faire des croix. Je parlais financement et lui radiation. De la communication à la pâtisserie, entre rupture conventionnelle de contrat, chômage, stage, formation et retour sur les bancs de l’école, telle fut mon épopée: « Moi, Yohan Grangier, 31 ans, fut reconverti professionnel ».

Et puis, Pôle et moi avons réussi à nous quitter. Plus ou moins. Plutôt moins d’ailleurs. Et puis au fond Pôle ne nous quitte jamais vraiment. Pour tenter de l’oublier tout de même, je me suis laissé séduire par RSI (Régime Social des Indépendants). Je venais de créer mon entreprise, #Gourmandièse, une biscuiterie ambulante, nous sommes le 1er octobre 2015. Après trois mois d’activité, RSI fait le premier pas. Depuis, je suis moi, Yohan Grangier, 33 ans, travailleur dépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.