Archives du mot-clé concours de macarons amateurs

86ème jour : concours de circonstances

Je me suis inscrit à un concours de macarons pour pâtissiers amateurs. A défaut de pouvoir m’inscrire comme bon me semble au CAP Pâtissier et ainsi espérer devenir professionnel, j’ai décidé de cultiver mon statut d’amateur. Ce n’est pas de la fausse modestie que de dire que je n’ai pas toutes les armes qui me permettraient de remporter cette épreuve, je ne pratique déjà pas la vraie modestie alors je vous laisse imaginer. D’autant que j’ai pu voir les brillantes réalisations d’autres concurrents, du très beau travail. Lorsque je vois un tel niveau, y compris dans des émissions télévisées consacrées aux non professionnels de la pâtisserie, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi ces gens-là n’ont pas encore décidé de transformer la passion en métier. Ils ont un savoir-faire certain les menant à réaliser des choses ressemblant en tout point à s’y méprendre aux réalisations d’un chef et, à les écouter, ils occupent un emploi dans lequel leur épanouissement ne fait pas ou n’a jamais fait partie du cahier des charges. Cela dit, prenant en considération les difficultés qui s’offrent à moi dans mon parcours de reconversion professionnelle, il serait mal venu de ma part de jeter la pierre à ces graines de professionnels. Loin de moi cette idée.  Mais alors, que faut-il pour que le déclic en soit un ? La vie dans son ensemble est peut-être suffisamment bien orchestrée pour que chacun fasse ce qui a été décidé pour lui. Je ne sais pas qui décide d’ailleurs mais il est fort. Très fort. En tout cas je l’ai bien eu avec cette histoire de devenir pâtissier, il l’avait pas vu venir celle-là.

Aujourd’hui, la presse parlait de moi. C’était l’annonce des chiffres à la hausse du chômage. La presse parlait donc de moi, de moi entre autres.